Facebook
  • Portail documentaire
  • ABCdaire du particulier
  • L'observatoire des CAUE
  • Ekopolis
CAUE 78 - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement des Yvelines
Un mois, un livre au CAUE : Reconquêtes urbaines

Ce Hors-série n°65 de la revue Urbanisme, présente le Grand prix du paysage 2018 qui récompense la reconquête d’anciens sites industriels des berges de Seine de la ville de Rouen.

Avec la promenade fluviale de Rouen, le Grand Prix national du paysage consacre un projet d’ampleur qui fédère les deux rives de la Seine et récompense une double maîtrise d’œuvre, l’atelier Jacqueline Osty et associés et l’atelier de paysages et d’urbanisme In Situ.

Cette année, comme le précise Henri Bava, « l’idée d’un Prix Spécial a été écartée, afin de mieux mettre en avant le projet qui nous semblait le plus riche, le plus complexe ». Et même les élus du jury les plus attachés à la ruralité saluent un projet certes métropolitain, mais qui concerne « la reconquête de l’existant », sujet central aux yeux de Sandra Marsaud, députée de la Charente, pour lutter contre l’étalement urbain. Les autres projets candidats convergeaient d’ailleurs vers la relation à l’eau, mais aussi vers la revalorisation d’espaces délaissés.
- Consultable au CAUE

décembre 2018
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
Vous êtes ici : ACTUALITE / En bref /

Un mois, un livre au CAUE : Reconquêtes urbaines

Ce Hors-série n°65 de la revue Urbanisme, présente le Grand prix du paysage 2018 qui récompense la reconquête d’anciens sites industriels des berges de Seine de la ville de Rouen.

Avec la promenade fluviale de Rouen, le Grand Prix national du paysage consacre un projet d’ampleur qui fédère les deux rives de la Seine et récompense une double maîtrise d’œuvre, l’atelier Jacqueline Osty et associés et l’atelier de paysages et d’urbanisme In Situ.

Cette année, comme le précise Henri Bava, « l’idée d’un Prix Spécial a été écartée, afin de mieux mettre en avant le projet qui nous semblait le plus riche, le plus complexe ». Et même les élus du jury les plus attachés à la ruralité saluent un projet certes métropolitain, mais qui concerne « la reconquête de l’existant », sujet central aux yeux de Sandra Marsaud, députée de la Charente, pour lutter contre l’étalement urbain. Les autres projets candidats convergeaient d’ailleurs vers la relation à l’eau, mais aussi vers la revalorisation d’espaces délaissés.
- Consultable au CAUE

MENTIONS LÉGALES NOUS CONTACTER LEXIQUE PLAN DU SITE FLUX RSS Extranet Facebook
CAUE 78 Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement des Yvelines
3 rue de Fontenay 78000 Versailles - T: 01 39 07 75 17